Droit de réponse du 24 mai 2014

 

 

Est reproduit ci-dessous le texte dont Mme SCHMITT-LOCHMANN a demandé la publication sur le site à titre de droit de réponse.

 

Pierre BLAZEVIC

 

 


 

« Monsieur,

 

Les élections à la Société des agrégés sont devenues le prétexte à un déchaînement irresponsable de calomnies me visant ou visant le Bureau sortant. C’est votre conception de l’affrontement électoral, soit. Tout cela est mêlé à un fatras de réflexions myopes et sénilement tatillonnes, toujours fausses. C’est votre conception de l’analyse, soit. Cependant, vous allez trop loin : je suis indignée par les accusations graves qui visent, à travers moi, les partenaires de l’association et portent atteinte à leur honneur et à leur professionnalisme. Il m’est impossible de les laisser sans réponse.

 

Non, notre graphiste ne perçoit pas de rémunération fictive : elle met en page toutes les publications de la Société des agrégés : bulletin, rapports et numéros hors-série. Chacune de ses prestations correspond à une facture, visée par le comptable de l’association. Et son travail est admiré par la majorité de nos lecteurs. Ce travail est facturé séparément de l’impression. Si vous aviez eu l’esprit d’additionner le coût du graphisme avec le coût d’impression du Bulletin, d'ajouter le coût postal et de rapporter ce chiffre au nombre de pages produites, vous auriez trouvé que le bulletin, tous frais compris, nous coûte aujourd’hui moins cher qu’avant : hors-série et bulletin ont été produits en 2013 pour moins cher que le seul bulletin en 2012 (137,6 euros la page contre 174,5). Vous en auriez alors conclu de vous-même qu’il n’est pas plus cher de faire beau, ne vous déplaise.

 

Non, la banque Oddo n’a pas été choisie sur d’autres critères que celui des performances qu’elle réalise au profit de ses clients et de sa réputation sur le marché, qui, quoi que vous en disiez, revue de presse grossièrement comprise à l’appui, n’est pas une banque « malade ». Si vous saisissiez vraiment le sens des publications que vous citez, si vous considériez les ratios financiers (Core tier one de 22%) et les résultats de cette banque, si vous compariez les décisions de l’AMF la concernant avec celles qui concernent les autres banques, ni vous ni votre plume ne porteriez, à la légère, des accusations aussi fantaisistes. Il est vrai qu’il vous faudrait, pour cela, acquérir un certain nombre de notions : de bons manuels existent, à l’usage des apprentis analystes financiers. Je vous invite donc à joindre à votre revue de presse les derniers articles parus dans Le Monde[1], Le Figaro[2], Les Échos[3].

 

J’attire votre attention sur le fait que le processus électoral n’autorise pas à raconter n’importe quoi sur n’importe quel ton. Que vous écriviez vous-même les textes ou les publiiez, la prudence et la mesure s’imposent à quiconque brigue le poste que vous visez. Il y a un gouffre entre la critique et la calomnie, entre la confrontation des idées et l’affrontement déloyal : vous vous situez du côté le plus laid. J’aurais pensé qu’il était inutile de rappeler cela à un professeur, surtout lorsqu’il convoite l’honneur de représenter les agrégés.

 

Blanche Lochmann

Présidente »

 

[1] http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/04/10/philippe-oddo-nous-preparons-des-acquisitions-en-europe_1682961_3234.html

2 http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/la-famille-oddo-rachete-une-partie-des-actions-d-allianz-491413

3 http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203365237045-oddo-cie-affiche-sa-solidite-apres-une-bonne-annee-2013-656784.php

Nouvelles de la campagne

Nos candidats, notre programme

Liens utiles

Si vous voulez être tenu informé de tous les enjeux de la campagne, consultez régulièrement ce site.

Si vous souhaitez être ajouté à notre liste de contacts écrivez à: pierre.blazevic(at)uvsq.fr